Ariv aou!

Si ou la ariv térla lé pa san fèr èksepré !

Sit la lé pou bann mét, métrés lékol i fé kréol, pou sat i ve partaz zot travay, pou sat la bezoin in baz.

Li lé la osi pou tout paran, pou tout domoun i ve fé avans kréol dann lékol.

Nout sit lé in sit dalonaz, ou i pe ékri anou, rannt dann ron si ou i ve (Péz desi lo logo Lantant)

Nou na poin rien pou kashèt mé tout pou partazé.

Ariv aou.

Alon mèt la min ansanm. Alon fèr!

 

Pou bann Lamontrér i ve partaz sanm nou, anvoy zot travay san prétansion (sinié ou pa) ék lo boitmél, nou va sinial azot lérk nou giny.

Pou sat i ve i pe ékri anou, kit anou in mésaz.

Pou tousalsa péz desi kontak anou dann bando anlér.

Samedi 29 mai : Mobilisation pour les langues de France, là-bas, Térla

Samedi 29 mai : Mobilisation pour les langues de France, là-bas, Térla.

Samedi des personnes dans la rue pour défendre le droit de leurs enfants d’être instruits également avec la langue de leur région. 

Akoz na poin térla : parsk nout lang lé ankor kozé présk partou, sé in lang papa-momon,  épi nout lékol lé pa dévlopé paréy pou linstan.

 

Samedi des élus.es politiques sont présents.es pour défendre la langue de leur région parce qu’ils et elles y sont attachés.ées.

Akoz na poin térla : parsk isi bann zélu i konpran furamezur, konm tout domoun, la valèr nout lang. Nout lang i fé tout sat nou lé, nout kalité Rénioné.

 

Samedi un des mots d’ordre est de modifier l’article 2 de la constitution.

Français, langue nationale parlée par tous, oui ;

Langue de la région utilisée en respect par tous, oui ;

Térla osi, nou doi fér ék sat nou lé. Konbien prosé lété fosé parsk le moun lavé pa konpri tout an fransé ?

 

Samedi une partie du peuple de France demande le droit de poursuivre aussi un enseignement avec la langue de la région dans des parcours de la maternelle au lycée.

Térla nou kontinié domand lo réspé lo droi aprann osi dan nout lang partou ousa domoun i ve.

 

Sat i rés anou pou fé Térla?

Propoz tout paran i ve zot zanfan i aprann osi lékol èk nout lang kréol, nout listoir, nout maniér oir rénioné (konm i fé dot plas desi la tèr).

Tenir banna okouran ousa i pe fé sa konmsa dopi matérnél ziska gran lékol.

Nou sra pa plis kouyon, mé riskap plis dan lo réspé sat nou lé, plis antié, plis zié rouvér si nout kapab.

Mèt ansanm pou in vré politik pou dévlop tousala èk Réktora, Rézion, Départman, Méri, Dépité, Sénatér, épi tout sat i kroi an nou Rénioné.