Kréol dann lékol Larényon / Créole à l'école à La Réunion

Ariv aou!

Si ou la ariv térla lé pa san fèr èksepré !

Sit la lé pou bann mét, métrés lékol i fé kréol, pou sat i ve partaz zot travay, pou sat la bezoin in baz.

Li lé la osi pou tout paran, pou tout domoun i ve fé avans kréol dann lékol.

Nout sit lé in sit dalonaz, ou i pe ékri anou, rannt dann ron si ou i ve (Péz desi lo logo Lantant)

Nou na poin rien pou kashèt mé tout pou partazé.

Ariv aou! Alon mèt la min ansanm. Alon fèr!

Pou bann Lamontrér i ve partaz sanm nou, anvoy zot travay san prétansion (sinié ou pa) ék lo boitmél, nou va sinial azot lérk nou giny.

Pou sat i ve i pe ékri anou, kit anou in mésaz. Pou tousalsa péz desi kontak anou dann bando anlér.

  • MÈRSI ZOT TOUT! MERCI A TOUTES ET TOUS!

    MERCI AUX SIGNATAIRES DE NOTRE PÉTITION.

    LO BANN LA SIGN NOUT PÉTISION, MÈRSI.

    Kosa i di pou zordi !

    Du 28 septembre au 28 octobre 2021, journée internationale de la langue et de la culture créoles, notre pétition était en ligne. Il s’agissait, symboliquement, de recenser la demande de parents qui souhaiteraient inscrire leur enfant dans un dispositif Langue et Culture Régionales.

    En cette journée importante de notre histoire, 5 novembre date de la Révolt Sinlé 1811, nous avons recensé, en 1 mois de parution, 553 demandes de parents ou futurs parents volontaires.

    Chaque enfant ayant droit d’apprendre avec sa langue, sa culture, son histoire, il appartient aux autorités compétentes de recenser cette demande de façon plus formelle et de tendre à élargir l’offre de classes « LCR » en conséquence.

    Nous envisageons de renouveler cette campagne à chaque rentrée afin de, toujours symboliquement, sonder cette demande des parents qui, nous l’espérons, ira crescendo et trouvera écho.

    In gayar zourné pou zot !